Nouvelles

Combien coûte un plancher de bois franc?

Combien coûte un plancher de bois franc?

Apprenez comment le coût d’un plancher de bois franc est réellement déterminé et quels facteurs observer lors de votre magasinage.

 

Tous savent qu’un plancher de bois franc implique un grand investissement, et tous aimeraient savoir combien coûte un plancher de bois franc?! Évidemment, le coût du plancher varie en fonction de plusieurs facteurs. En effectuant vos propres recherches, vous avez probablement recueilli plusieurs informations, qui pourraient être fausses…

 

En effet, plusieurs idées préconçues circulent en ligne et sans les conseils d’experts, vous pourriez vous faire avoir… Nos conseillers tentent constamment de déconstruire ces fausses informations.

 

Pour mieux orienter votre recherche, nous avons posé vos questions à Samuel Hirsch, un expert de chez Barwood Pilon. Apprenez comment le coût d’un plancher de bois franc est réellement déterminé et quels facteurs observer lors de votre magasinage.

 

Tout dépend du manufacturier

Avant de déconstruire les idées préconçues sur le coût d’un plancher de bois franc, il y a un point important que je rappelle constamment à ma clientèle :

 

Le coût du plancher dépend du manufacturier.

 

Plusieurs autres facteurs entrent en jeu, mais le manufacturier aura TOUJOURS une influence sur le prix de votre plancher de bois franc. L’endroit où le bois est produit à un grand impact sur sa valeur de revente.

 

Le coût dépend de la surface : Mythe ou réalité??

Il est vrai que la surface à couvrir va influencer le coût total à dépenser. En achetant en grande quantité, vous pourriez même obtenir une réduction.

 

Mais, il reste que la surface à couvrir n’est pas le facteur le plus important d’influence sur le coût. C’est le manufacturier qui aura le plus grand impact sur le montant à dépenser.

 

Le coût dépend de la qualité : Mythe ou réalité??

Premièrement, il est important de déterminer quels sont les facteurs de qualité. Beaucoup de clients pensent que le grade du bois est un gage de qualité. C’est faux?!

 

Le Conseil canadien du bois classe le bois en fonction de plusieurs aspects comme les nœuds et le grain. Plusieurs ont donc tendance à penser qu’un bois sans nœud avec un grain droit est de meilleure qualité donc plus chère.

 

La qualité du bois ne dépend pas de son grade. Elle dépend de son manufacturier?! Oui, certains manufacturiers produisent des planchers de meilleure qualité, et oui, leur prix sera plus élevé. Mais ça n’a rien à voir avec le grade du bois.

 

Une autre idée préconçue est celle que la qualité et la résistance d’un bois dépendent de sa dureté. C’est faux?!

 

Si un client arrive et me dit «?Je recherche un plancher dur, on m’a conseillé de l’érable?», je lui poserai plusieurs questions sur son projet. Le client en général cherche un plancher résistant, pour un endroit avec beaucoup de trafic. Ce n’est pas la dureté qu’il doit regarder, mais bien le fini.

 

Par exemple, nos 2 salles d’exposition ont un plancher de chêne. Beaucoup de gens y passent par jour et le plancher est encore super beau. Le chêne n’est vraiment pas le bois le plus dur. Mais c’est son fini naturel qui ne laisse pas paraître les grafignes.

 

Un bois dur n’est pas nécessairement plus résistant et n’est donc pas de meilleure qualité.

 

Le coût dépend de l’essence de bois : Mythe ou réalité??

C’est vrai que certaines essences de bois auront un coût de revente moins élevé. Par exemple, le merisier est une essence que l’on trouve en grande quantité au Québec, il se vend donc moins cher. C’est une question d’offre et de demande.

 

Il est vrai que le chêne blanc est plus cher que le chêne rouge, mais c’est seulement parce que le chêne blanc est plus demandé et donc plus «?rare?». Même chose pour le noyer.

 

Mais n’oubliez pas, un plancher de chêne n’aura pas le même prix d’un manufacturier à l’autre.

 

Le coût dépend de la finition : Mythe ou réalité??

Beaucoup de gens pensent économiser en achetant un bois brut plutôt qu’un bois préverni. En réalité, de nos jours, beaucoup moins de manufacturiers se spécialisent dans le bois brut, ils le vendent donc au même coût qu’un plancher préverni. Sans oublier les coûts supplémentaires pour le service de vernissage.

 

Aussi, je rappelle souvent à mes clients qu’un plancher verni en usine sera toujours de meilleure qualité. Quand le vernissage est fait par un humain, le risque d’erreur est plus élevé.

 

Le coût ne dépend donc pas vraiment de la finition, il dépend principalement du manufacturier et de l’ensemble de la production.

 

Le bois d’ingénierie est plus cher que le bois franc : Mythe ou réalité??

C’est vrai que chez Barwood Pilon, les planchers d’ingénierie sont plus chers, puisqu’ils passent plus de temps en usine. Plus il y a d’étapes de fabrication, plus le plancher est cher. Par contre, le plancher d’ingénierie comporte tous les avantages du plancher de franc en plus d’être plus stable au niveau des variations d’humidité.

 

En bref…

Quand vous magasinez votre plancher de bois franc, la première question à poser est celle du manufacturier. C’est le plus important?! Comparez les manufacturiers entre eux.

 

Il est important d’investir dans un plancher de qualité. Comparer des échantillons c’est difficile, il faut penser au manufacturier et il faut les explications techniques d’un expert pour bien comprendre son investissement.

 

Gardez en tête que le manufacturier a beaucoup plus d’importance que l’essence du bois.

 

Chez Barwood Pilon nous posons les bonnes questions pour vous conseiller sur les planchers dont vous avez réellement besoin.